Processus de rechargement

Retour vers le futur.

Retour vers le futur.

Les débuts de la mobilité électrique chez Volkswagen.

Les débuts de la mobilité électrique chez Volkswagen.

De nos jours, la mobilité électrique est presque partout présente. Pourtant, nous ne connaissons pas vraiment les débuts des technologies du futur. C’est pourquoi nous avons rencontré une personne qui a lancé les voitures électriques sur nos routes il y a déjà 50 ans : il s’agit d’Adolf Kalberlah, pionnier de l’électromobilité.

Portrait d’Adolf Kalberlah.
ADOLF KALBERLAH

Électrochimiste et spécialiste dans le domaine de la recherche pour les batteries.

  • il a équipé le Bulli T2 d’une batterie électrique.
  • il a mis au point la première Golf avec un moteur électrique.
  • il a lancé la petite série de la Golf I City-STROMer dans les années 1980.

Lorsque Volkswagen fonda le centre de futurologie en 1970, le travail d’Adolf Kalberlah consistait à mettre au point la première « motorisation du futur » pour Volkswagen avec une petite équipe. En tant qu’électrochimiste et spécialiste dans le domaine de la recherche pour les batteries, il convenait parfaitement au poste pour lequel il s’agissait surtout de faire avancer les développements de l’électromobilité. Alors que tous les autres faisaient encore des recherches, il a rapidement fait un progrès majeur : avec son équipe composée de 10 personnes, il a mis au point un système de batteries. Deux ans plus tard, il a testé des processeurs pour le contrôle des moteurs et a mis en circulation le premier véhicule : le Bulli T2 avec moteur électrique.

Vous vous demandez sans doute pourquoi on travaillait déjà sur un projet si ambitieux dans les années 1970. La réponse est simple : à l’époque, on pensait que les réserves de pétrole seraient épuisées dans les années 1990. C’est aussi la raison pour laquelle on a créé les journées sans voitures. Malgré les prévisions et les craintes, la pénurie de pétrole n’a pas eu lieu. Néanmoins, le Bulli T2 avec moteur électrique était né et est devenu le véhicule idéal pour circuler en ville : en une charge de batterie, il était possible de parcourir 70 km environ et le rechargement ne posait aucun problème. Un câble branché à une prise de 220 volts suffisait. C’était une avancée révolutionnaire, mais il y avait toutefois un désavantage : le moteur vert pesait presque 1 tonne, faire l’entretien régulier de la batterie représentait donc un véritable défi. La solution était de faire un changement rapide : la batterie vide était remplacée par une pleine.

« Nous étions fiers de notre Transporter électrique. Il semblait être la solution parfaite pour les trajets courts, pour être par exemple utilisé dans le parc automobile d’une commune, comme véhicule de service ou pour les livraisons locales. »

Vue radiographique du Bulli

Bulli T2 avec moteur électrique

Vitesse maximale : 70 km/h

Autonomie : environ 70 km

Poids des batteries en plomb : 850 kg

Temps de rechargement : 10 heures

Poids à vide du T2 Transporter électrique (1972) : 2,2 tonnes

Batterie du Transporter électrique : 850 kg
> Plus lourde qu’une Coccinelle d’époque

Avec batterie, plus de : 3 tonnes

Événement : le premier Bulli avec moteur électrique.

Ils ne se sont toutefois pas arrêtés là : Adolf Kaberlah et son équipe ont réalisé d’autres tests et ont fait d’autres développements, car ils étaient persuadés que l’avenir des moteurs électriques serait beau. La première Golf électrique est arrivée en 1976. Lorsque le musée d’art moderne de New York a lancé la même année le concours sur le taxi du futur, Adolf Kaberlah est devenu célèbre du jour au lendemain grâce à son CityTaxi (un Transporter T2 hybride électrique). À son retour en Allemagne, il a reçu le légendaire surnom de « père de la motorisation électrique ». Lors de l’émission télévisée Die aktuelle Schaubude diffusée en direct, il est arrivé sur le plateau à bord de son Bulli électrique.

« Nous étions fiers de notre Transporter électrique. Il semblait être la solution parfaite pour les trajets courts, pour être par exemple utilisé dans le parc automobile d’une commune, comme véhicule de service ou pour les livraisons locales. »

Adolf Kalberlah avec un album photo.
La père de l’électromobilité a de chouettes souvenirs sur le Bulli électrique.

L’avenir en petite série.

La Golf I City-STROMer était déjà lancée en petite série en 1981, mais elle était toutefois destinée à des tests. Adolf Kaberlah lui-même roulait presque tous les jours en Golf électrique. Que ce soit parce qu’il est tombé à court d’électricité ou parce qu’il n’avait pas l’autocollant des émissions sur sa plaque d’immatriculation, ses expériences vécues avec sa voiture électrique le font toujours rire aujourd’hui.

Photographie en noir et blanc d’un parking pour véhicules électriques.

S’inscrire maintenant et avoir une longueur d’avance

Recevez des mises à jour régulières sur l’ID.3, la famille ID. et la mobilité électrique du futur.

Your browser is outdated!

Please get a decent browser here or there