Your browser is outdated!

For the best user experience, please update your browser.
T-Roc derrière

Prêts à affronter tous les temps.

Prêts à affronter tous les temps.

Les Highlands, en Écosse, sont vraiment uniques. Un paysage de montagnes sauvage et tourmenté par les vents comme on n’en trouve pas ailleurs dans le monde. Pour affronter le défi des Highlands, il faut une sacrée dose de confiance, mais aussi un guide de montagne comme Andy Nelson et une voiture comme le T-Roc sur laquelle on peut compter dans toutes les situations.

Les Highlands, en Écosse, sont vraiment uniques. Un paysage de montagnes sauvage et tourmenté par les vents comme on n’en trouve pas ailleurs dans le monde. Pour affronter le défi des Highlands, il faut une sacrée dose de confiance, mais aussi un guide de montagne comme Andy Nelson et une voiture comme le T-Roc sur laquelle on peut compter dans toutes les situations.

Une fine neige commence à tomber. Les nuages sont descendus en quelques secondes seulement, remplissant la vallée comme de la ouate
Andy Nelson
Andy Nelson

Le panorama ressemble à un photomontage.

Au sommet, une photo en noir et blanc. En bas, le brun et le vert sont déclinés dans toutes leurs nuances. La beauté sublime de ces montagnes dépourvues d’arbres, les conditions de lumière et le passage rapide du brouillard à un ciel limpide ont fait de cette région des Highlands à l’ouest de l’Écosse l’un des décors les plus populaires des blockbusters hollywoodiens. Lorsqu’ils désirent tourner une scène grandiose, les réalisateurs se rendent à Glencoe ou le long du Glen Etive, ou encore à l’embouchure de la rivière, la Coe, là où elle se jette dans le Loch Leven. Le décor est parfait pour le T-Roc prêt par sa nature profonde à relever tous les défis. Nous voulons voir comment se comportera le T-Roc lorsque l’Écosse nous fera découvrir sa spécialité : une météo extrême dans un environnement spectaculaire. Le mauvais temps ne se contente pas de bouleverser les décors. Les conditions de route en souffrent aussi.

Ce paysage majestueux, les Écossais préfèrent le considérer avec humour plutôt qu’avec crainte. Notre guide, Andy Nelson, explique qu’une de ces montagnes, possédant une silhouette assez particulière, est appelée en gaélique écossais – une langue « très imagée » selon Andy – « Sgurr na Cìche », c’est-à-dire « la montagne du sein ». En anglais, cette montagne est baptisée « Pap of Glencoe », soit « le sein de Glencoe ». Andy provient de cette région des Highlands où foisonnent les Munros, ces sommets marquant les paysages écossais. Le plus haut d’entre eux est le Ben Nevis (1.345 mètres). C’est d’ailleurs en raison des accidents survenus lors des ascensions du Ben Nevis que le Glencoe Mountain Rescue dont fait partie Andy a été créé voici plus de 70 ans.

Formation rocheuse "Three Sisters",
Cette imposante formation rocheuse est connue sous le nom de "Three Sisters", "les trois soeurs". C'est un repère très pratique pour s'orienter dans le Glen.

Fan de Volkswagen, Andy est impatient de tester le T-Roc Style TDI 4MOTION en montagne.

Son véhicule personnel est un T5 TDI, un modèle qu’il a choisi en raison de l’espace qu’il off‚re pour emmener tout son équipement de secours. Aujourd’hui, Andy s’est contenté d’emporter un walkietalkie. Son équipement de montagne, c’est le T-Roc. Avec ses dimensions compactes et sa silhouette de coupé, le T-Roc se dé„finit comme un véritable SUV. Avec son moteur délivrant une puissance de 110 kW soit 150 ch, son mode Sport, sa transmission intégrale et sa boîte à double embrayage, le T-Roc est taillé pour la conduite active. Et Andy est assurément un conducteur très actif. Il dépose son walkie-talkie et ses gants d’alpinisme sur le siège passager garni de cuir et démarre.
«Glencoe possède un paysage de montagne très complexe.

A82
La A82 traverse la région de Glencoe et du Glen Etive. À droite comme à gauche, des routes (certaines asphaltées, d’autres non) s’enfoncent dans les vallées. N’hésitez pas à prendre des chemins de traverse, chacune de ces vallées offrant des panoramas extraordinaires. Mais au bout de la route, vous devrez toujours faire demi-tour pour revenir sur la A82.
T-Roc intérieur
Des réglages individuels pour quasiment toutes les conditions météo et toutes les surfaces. Avec la commande 4MOTION Active Control, vous pouvez adapter la transmission aux conditions les plus diverses (neige ou tout-terrain).

Le terrain est dificile avec de nombreuses gorges, falaises et a ffleurements rocheux. Ceux qui n’habitent pas ici ont tendance à sous-estimer la météo. Particulièrement le vent. Lorsque le vent souffl e à 80 km/h au niveau de la mer, ce qui n’est pas rare, il est trois fois plus puissant à une altitude de 1.000 mètres et peut atteindre les 200 km/h. Et si vous avez en plus de la pluie ou de la neige, les randonneurs peuvent se perdre facilement », explique Andy. Chaque année, les membres du Glencoe Mountain Rescue reçoivent entre 80 et 100 appels de détresse.

Lorsqu’Andy est de garde, la police peut l’appeler à toute heure pour une urgence.

Il a déjà manqué quelques anniversaires et fêtes de famille. C’est moins un problème pour lui que pour sa famille. Pour le secouriste en montagne, chaque SOS est synonyme de montée d’adrénaline. « Lorsque la police nous signale un appel d’urgence, nous sommes mis en relation avec l’appelant et essayons de défiŽnir sa position exacte. Nous lui demandons par exemple de décrire une formation rocheuse particulière qu’il peut voir. Et si nous ne parvenons pas à déterminer leur position, nous demandons à Walter. » Walter Elliot Sr est le berger qui a fondé le Glencoe Mountain Rescue. Ses fiŽls Walter Jr et Willie, également bergers, l’ont rejoint dans les années 1950. Walter Sr est aujourd’hui âgé de 86 ans. Mais il est toujours aussi alerte. Il vit au pied de la montagne dans la maison où il vit le jour. Une maison aujourd’hui placée sous la protection du National Trust for Scotland.

Montagne - Andy Nelson


Il possède une remarquable mémoire photographique. Il connaît chaque rocher, chaque gorge et chaque escarpement. Et il les connaît par toutes les saisons : le vert de l’été, le brun de l’automne ou le blanc de l’hiver. Walter, c’est la mémoire cartographique du Glen. Andy détaille comment se passe généralement une opération de secours :

« Grâce à la connaissance du terrain des secouristes en montagne, il nous faut en moyenne seulement 15 minutes pour localiser la personne perdue ou blessée et arriver sur le lieu de l’accident. Une première équipe se met en route en voiture. Une deuxième part ensuite avec un minibus. Et si nécessaire, nous envoyons les hélicoptères. »

Grâce à la connaissance du terrain des secouristes en montagne, il nous faut en moyenne seulement 15 minutes pour localiser la personne perdue.
Andy Nelson

Presque tous les terrains.

La zone reste imprévisible. Pas seulement pour les randonneurs ou ceux qui partent à l’assaut des sommets. En quelques heures, les montagnes peuvent se couvrir de neige. Des avalanches peuvent s’abattre sur les routes. Et celles-ci peuvent soudainement être submergées par la fonte des glaces. Les conditions de route sont donc extrêmement variables. Ces routes de montagne peuvent être détrempées, verglacées (la pluie peut se transformer en glace à la surface) ou couvertes de neige. Souvent, au détour d’un virage, la route est totalement di­fférente. Dans ces conditions, le T-Roc est parfaitement dans son élément, notamment grâce à sa commande 4MOTION Active Control garnissant la console centrale. Elle permet d’adapter le T-Roc à diverses conditions, comme la neige ou le tout-terrain. Andy teste avec prudence les capacités du SUV. Accélérant le rythme, il donne des coups de volant à gauche puis à droite, freinant brutalement.

En fait, il adopte la même approche qu’un alpiniste expérimenté : il teste la surface et essaye de découvrir les limites du terrain. « En montagne, la confiance se construit sur base de l’expérience, de l’entraînement et de ce que l’on apprend des erreurs commises par le passé ». Depuis 30 ans, Andy a gravi les plus hautes montagnes d’Europe. Des Alpes au Cap Nord. Il sait donc de quoi il parle. « Pour un alpiniste, la clé du succès, c’est la confiance en soi. Nous voulons tous profiter de la nature et prendre du plaisir. Mais si vous voulez atteindre vos objectifs, il faut être bon dans ce que vous entreprenez. Et vous devez pouvoir vous fier à vous même, même dans les conditions difficiles. Si vous avez cette confiance, vous serez un bon montagnard. Et alors seulement, vous pourrez être quelqu’un de fiable et d’efficace dans une équipe. »

T-Roc - cervide
Les cervidés sont de nature curieuse. Les automobilistes peuvent même parfois partager un peu de nourriture avec eux.
Andy Nelson

Certains jours, Andy aime passer du temps seul en montagne.

« Mon attention est alors entièrement captée par cette activité. J’oublie tout le reste et ce qu’il se passe ailleurs dans le monde. Je découvre souvent des lieux ne présentant nulle trace de passage ou de civilisation. C’est vraiment spécial. Dans les Highlands, les déŽs peuvent être assez extrêmes. Les montagnes ne sont pas très hautes, mais les sensations que l’on peut y vivre sont immenses. »

Mon attention est alors entièrement captée par cette activité. J’oublie tout le reste et ce qu’il se passe ailleurs dans le monde. 
Andy Nelson