Romain
Romain
Romain

Romain Pantoustier
Un magicien des senteurs passionné par l’Ardennes.

Romain Pantoustier est artisan parfumeur. Dans son atelier au cœur du vieux centre-ville de Namur, il crée des parfums uniques pour lesquels il s’inspire de la nature sauvage de l’Ardenne et de son enfance dans les Cévennes françaises. Pour ce dernier Off Track, il nous emmène dans ses lieux favoris. Une histoire d’herbes fraîches, de rosée et... de pluie belge

Tout a commencé avec la cuisine de maman et la passion de papa pour les vins.
Romain Pantoustier

Romain a passé son enfance en Provence, au milieu des montagnes de l’Ardèche et des champs de lavande de la Drôme. Quand son père est parti travailler à Namur, la famille a suivi et Romain est devenu Belge. « Dès mon arrivée en Ardenne, j’ai eu le coup de foudre. Se promener dans les bois, grimper aux arbres et sur les rochers... c’est dans la nature que j’ai découvert le plaisir des odeurs », explique Romain. « Mais la gastronomie a aussi joué un rôle. L’odeur de la confiture qui mijotait sur le feu, le bouquet des vins que mon père débouchait pour les repas du dimanche... toutes ces perceptions ont aiguisé mon odorat et ont nourri ma passion pour les senteurs.»

Romain
Je recherchais une liberté totale.
Romain Pantoustier

Afin de mieux comprendre les secrets de la nature, Romain a choisi d’étudier la chimie de l'environnement. Après avoir travaillé pour de grandes maisons de parfums pendant 13 ans, il a finalement ouvert sa parfumerie artisanale il y a deux ans, dans le centre de Namur. « Dans l’industrie de la parfumerie, les parfums sont créés sur base d’études de marché, du marketing et des tendances. Afin de pouvoir travailler en toute liberté, j’ai quitté cette branche et j’ai lancé ma propre parfumerie. Je fais tout à la main, de façon 100 % artisanale et en me servant de mon nez comme outil principal. »

Watch now !

Roadtrip.

Suivons Romain dans sa balade des senteurs,

qui nous entraîne de la Citadelle de Namur à sa parfumerie du vieux centre-ville, avant d’arriver dans la nature sauvage du Pays de Gaume et à Han-sur-Lesse.

1 / Namur –  La Citadelle de Namur & la parfumerie NeZ ZeN.

Le nez à l'affût.

L’Ardenne fait battre le cœur de Romain. Les odeurs des sapins, de la terre, de l’humus, des herbes humides et des rochers mouillés le ramènent à sa plus tendre enfance et éveillent en lui de vives émotions. « Tous les matins, je gare ma voiture en haut de la citadelle et je me rends à pied au centre-ville. Les odeurs de l’aube, des arbres en fleurs, de la lavande couverte de rosée et des herbes fraîches stimulent mon odorat et m’inspirent. J'arrive à la parfumerie à 7 h 30 et je peux alors me mettre à travailler sur mes projets le nez revigoré et des idées plein la tête. »

Des possibilités infinies

Pour Romain, chaque création commence par un souvenir, un voyage, une rencontre ou une émotion. « Je décris mon idée en quelques lignes, j’analyse cette émotion et je fais des liens avec ma palette de senteurs. J’utilise 160 ingrédients essentiellement naturels. En les associant et en les équilibrant, je peux créer des dizaines de milliers d’odeurs. Les possibilités sont infinies. », explique Romain. « Mon nez est mon principal outil de travail. Dès que je sens une odeur, je la décompose d’abord en odeurs primaires. J'arrive à reconnaître tous ses composants. C’est un peu comme un musicien qui pourrait analyser une symphonie de Beethoven note par note. Créer un parfum est une question de mélanges, de concentrations spécifiques et de recherche du bon équilibre. La cristallisation d'une émotion en un liquide est un processus créatif qui dure parfois 9 mois. »

Chaque création commence par un souvenir, un voyage, une rencontre ou une émotion.
Romain Pantoustier

2 / Le Pays de Gaume - Torgny.

La petite Provence.

Dès qu'il le peut, Romain prend la voiture et descend jusqu’à Torgny, en Gaume. Logique, puisque la « petite Provence » lui rappelle de précieux souvenirs de son enfance en France. « La Gaume est une région particulière, qui offre une belle nature sauvage, un sol silico-calcaire jaune ocre et un microclimat unique. Quand mon père vivait encore, nous venions souvent au lever du soleil pêcher à la mouche le long des rivières. Je reviens régulièrement ici pour me ressourcer et puiser de l’inspiration. »

Des senteurs qui font voyager.

Voyager et découvrir de nouveaux horizons est essentiel pour un parfumeur. « Il faut oser sortir des sentiers battus, rester curieux et être toujours à l’affût de nouvelles sensations. Chaque stimulation olfactive peut être à la base d'une nouvelle création. »

3 / Han-sur-Lesse – le Parc sauvage.

Glaner des émotions.

Le village de Han-sur-Lesse est à une heure de Bruxelles. On y trouve non seulement les grottes les plus connues de Belgique, les Grottes de Han, mais aussi un parc sauvage de 250 hectares de nature à l’état brut sur le massif au-dessus des grottes. Pour Romain, ce lieu est une source d'inspiration inépuisable. « Ce qui me plaît dans la nature, c’est sa fragilité, sa spontanéité et ses équilibres subtils. La terre, l’air, les bruits... tout est en mouvement. Tout vit. J’y glane des impressions et des émotions, avant de les transformer en liquides dans mon atelier. »

La pluie belge est une bénédiction.

Romain Pantoustier est un amoureux de la Belgique. La nature ardennaise, les Hautes Fagnes et l'Entre-Sambre-et-Meuse ne cessent de l’émerveiller. « Surtout après une averse. Pour un parfumeur, l’humidité est essentielle. Rien de tel qu’une bonne drache belge pour libérer les odeurs subtiles de la nature. »

La nature ardennaise, les Hautes Fagnes et l'Entre-Sambre-et-Meuse ne cessent de l’émerveiller.
Romain Pantoustier

Roadtrip avec l’Arteon.

Le compagnon de voyage idéal.
Romain Pantoustier

Romain a trouvé en l’Arteon le compagnon de voyage idéal pour ses escapades dans l’Ardenne.

« Sa silhouette profilée se fond pour ainsi dire dans le paysage et les finitions à l’intérieur donnent un goût d’exclusivité. Grâce aux nombreux systèmes d’aide à la conduite, je peux faire des kilomètres en toute sécurité et les fenêtres latérales dépourvues de cadre m’offrent une vue dégagée sur la beauté de la nature. »

Suivez Off-track.

La nouvelle série documentaire de Volkswagen.

Suivez-nous sur facebook

Inscrivez-vous à notre newsletter 

Vous en voulez plus ?

Off track sillonne notre pays à la recherche des lieux les plus authentiques et les plus méconnus qui reflètent notre caractère belge. Un guide sur la beauté de la Belgique riche en expériences humaines.

Your browser is outdated!

Please get a decent browser here or there