Plus avantageuse que vous ne le
pensez :
la mobilité électrique

Aujourd’hui, les véhicules électriques ne sont plus des produits de niche. Et pourtant, nombreux sont ceux qui croient encore qu’ils sont chers. Découvrez ici pourquoi ce n’est plus le cas et comment rouler peut même devenir plus avantageux à l’avenir.

Des personnes passent devant une ID.3.

La mobilité électrique à un prix d’entrée de gamme attrayant

Malgré les progrès considérables de ces dernières années, la batterie reste le composant le plus coûteux d’un véhicule électrique. À travers notre plate-forme modulaire pour véhicules électriques, nous avons néanmoins mis au point un système unique pour toute la famille ID. qui nous permet de produire de grands volumes de manière particulièrement efficace. Ainsi, nous pouvons abaisser les coûts de production et proposer des prix séduisants inférieurs à 30 000 euros. Après tout, notre objectif est de rendre la mobilité électrique accessible au plus grand nombre.

Un homme travaille en ayant vue sur sa Volkswagen ID.3.

Coûts d’entretien peu élevés.
C’est bon pour vous.

En matière de coûts d’exploitation (qui comprennent la consommation, les taxes, l’entretien, l’usure et l’assurance), un véhicule électrique peut être plus avantageux qu’un véhicule à moteur à combustion équivalent. La différence est surtout tangible au niveau de la consommation, l’électricité coûtant souvent moins cher que les carburants fossiles, mais aussi des taxes. En effet, pour les véhicules à moteur à combustion, celles-ci sont aujourd’hui calculées en grande partie sur les émissions de CO2 et peuvent continuer à augmenter en fonction des efforts du gouvernement dans la lutte contre le changement climatique.

Les frais d’entretien de l’ID.3 peuvent être 30 à 40 % inférieurs à ceux induits par un véhicule thermique comparable. Cette économie s’explique essentiellement par la suppression des vidanges d’huile. Pour obtenir de plus amples informations sur l’entretien des véhicules électriques, les révisions et leur périodicité, cliquez simplement ici.

Les coûts d’usure de la famille ID. sont principalement constitués par les grandes roues à faible résistance au roulement. Elles garantissent une autonomie optimale, mais ont tendance à être un peu plus chères que celles d’un véhicule thermique.

Illustration comparant les coûts totaux
Comparaison des coûts d’exploitation d’un véhicule à moteur à combustion* et d’un véhicule électrique (de haut en bas dans chaque cas) :
Consommation, taxes**, coûts d’entretien, coûts d’usure et assurance1

*Véhicule à moteur à combustion : segment A, hatchback, moteur essence
**Ne s’applique pas aux véhicules électriques

Tournée vers un avenir durable

La stabilité de la valeur des véhicules électriques dépend essentiellement de deux facteurs : une autonomie concurrentielle et la durabilité de la batterie. Dans les deux cas, vous pouvez vous reposer sereinement sur votre nouvelle ID.3.

D’une part, l’ID.3 offre des autonomies nettement plus grandes que les véhicules électriques actuels et donc adaptées à un usage au quotidien. Celles-ci seront aussi compétitives dans les années à venir. D’autre part, tous les modèles ID. bénéficient d’une garantie sur la batterie de huit ans ou 160 000 km2.

Dans l’ensemble, nous estimons que votre ID.3 aura une valeur résiduelle équivalente à celle d’un véhicule à moteur à combustion interne comparable.

Illustration comparant les valeurs résiduelles
Valeurs résiduelles d’un véhicule à moteur à combustion interne* et de l’ID.3 après 3 ans (15 000 km/an) : environ 50 % du prix d’achat.

*Véhicule à moteur à combustion interne : segment A, hatchback

Bien plus durable pour des coûts comparables

Au bout du compte, il apparaît que les coûts totaux d’une ID.3 sont estimés au même niveau que ceux d’un véhicule à moteur à combustion équivalent, et pourraient même être inférieurs. Grâce aux conditions de leasing et prix intéressants, aux subventions publiques, aux bonnes valeurs résiduelles et aux faibles coûts d’entretien.

En outre, vous avez le sentiment agréable d’apporter une contribution de taille à la protection de l’environnement, ce qui est bon pour vous, mais surtout pour les générations à venir.

Disclaimer de Volkswagen
1.
Les économies de coûts d’exploitation indiquées sont le résultat de la différence entre les frais courants moyens des véhicules essence et des VEB sur une période de trois ans et pour un kilométrage annuel de 15 000 km. Pour calculer les frais courants des véhicules à moteur à combustion interne, les frais courants moyens ont été définis pour les cinq véhicules essence ou diesel les plus importants en volume du segment des compactes de type hatchback. Les données utilisées pour le calcul sont issues du Car Cost Expert d’Autovista Group, état au 01/01/2019. Ces données ne prétendent ni à l’exhaustivité ni à l’exactitude. Le montant exact des économies potentielles dépend de la configuration individuelle du véhicule. Les chiffres peuvent s’écarter des données indiquées dans les présentes.

Prix des carburants appliqués : courant domestique : 0,31 €/kWh, Super : 1,46 €/l, Diesel : 1,27 €/l. L’avantage découlant des économies de carburant dépend du kilométrage annuel ainsi que du profil de mobilité individuel. Les économies de coûts de consommation sont particulièrement élevées en cas de conduite en ville, principalement grâce au phénomène de « récupération » : l’énergie de chaque freinage est récupérée et stockée dans les batteries. C’est bon pour l’autonomie, mais aussi pour le portefeuille.

Les taxes appliquées à un véhicule à moteur à combustion interne dépendent de la cylindrée, du type de motorisation et des émissions de CO2. Actuellement, les véhicules électriques sont exonérés de taxes.

Les coûts d’usure de la famille ID. sont principalement constitués par les grandes roues à faible résistance au roulement. Elles garantissent une autonomie optimale, mais ont tendance à être un peu plus chères que celles d’un véhicule thermique. L’usure couvre aussi toutes les interventions obligatoires pour la réparation d’un véhicule, comme les essuie-glaces, y compris les coûts de main-d’œuvre y afférents. L’entretien comprend toutes les interventions obligatoires pour la réparation d’un véhicule, p. ex. la révision, le remplacement du liquide de frein, y compris les coûts de main-d’œuvre y afférents.
2.
Conformément aux conditions de garantie de Volkswagen AG. Dans le champ d’application de la garantie et des conditions précisées, Volkswagen AG garantit à l’acheteur d’un véhicule électrique à batterie neuf que la capacité utile de la batterie ne sera pas inférieure à 70 % pendant huit ans (ou jusqu’à un kilométrage de 160 000 km, selon la première occurrence), sous réserve d’une utilisation correcte du véhicule.

Votre navigateur ne semble plus à jour.

Il se peut dès lors que notre site web ne fonctionne pas de manière optimale.
Nous vous recommandons de procéder à la mise à jour de votre navigateur.

Installer la version la plus récente vous permettra de surfer idéalement partout sur Internet.

Merci pour votre visite et bonne navigation.
Votre équipe Volkswagen