Votre browser est obsolète.

Pour la meilleure expérience utilisateur, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Une e-Golf équipée d’un porte-snowboard circulant dans un paysage de montagne enneigé

Bienvenue dans le pays des voitures électriques.

Bienvenue dans le pays des voitures électriques.

Pourquoi les Norvégiens apprécient-ils la conduite électrique ?

Pourquoi les Norvégiens apprécient-ils la conduite électrique ?

La mobilité électrique est-elle pratique dans la vie de tous les jours ? Est-ce difficile de recharger un véhicule électrique et quelle distance peut-on parcourir avec une charge de batterie ? Beaucoup de personnes sont déjà familiarisées avec la mobilité électrique et l’ont bien intégrée dans leur quotidien. C’est par exemple le cas des Norvégiens. Ce constat a éveillé notre curiosité, c’est pourquoi nous nous sommes rendus en Scandinavie. Nous leur avons demandé pourquoi ils sont si ouverts en ce qui concerne la mobilité électrique. C’est assez surprenant pour un pays dont les distances sont très grandes et où le nombre d’habitants est faible.

L’e-Golf emmène Thomas et sa famille à une aventure en plein air.

En harmonie avec la nature : vivre en respectant l’environnement.

Nous avons d’abord rencontré Thomas. Il nous a expliqué qu’il est presque toujours à l’extérieur, que ce soit pour pratiquer un sport ou faire une activité en famille. Quand nous lui avons demandé pourquoi il conduisait une voiture électrique, il nous a donné une réponse tout à fait logique : « La principale raison qui m’a poussé à opter une voiture électrique est pour protéger la nature sans faire de compromis en terme de performance par rapport aux moteurs essence. » 

Thomas, dont le nom de famille « Rolland-Herskedal » se traduit par « maître de la vallée », est Project Manager en informatique. Il se trouve dehors la plupart du temps, pour faire du snowboard, surfer ou pêcher. La voiture qui lui permet de faire ses activités en famille et de faire du sport en extérieur (parfois en parcourant des routes de montagne) est une e-Golf.

« J’aime être dehors dans la nature pour le calme, l’air frais, les sons et les odeurs. On y trouve la paix. Plus tard, quand mes enfants penseront à moi, ils se rappelleront qu’il était très important pour nous de leur montrer la nature. Tant qu’il y a de l’électricité dans le pays, il n’est pas compliqué d’avoir une voiture électrique. Je pense personnellement qu’il est capital de protéger la nature. Les voitures électriques peuvent y contribuer. »

Dans la vidéo, Thomas explique pourquoi il aime tant être dehors et pourquoi il a choisi de rouler en voiture électrique.

D’une simplicité étonnante : passer à la mobilité électrique.

Comme Thomas, Kristian passe beaucoup de temps à l’extérieur. Cet amateur d’art adopte une approche naturelle et sans inquiétude en ce qui concerne la mobilité électrique. Découvrez ici ce que Kristian apprécie particulièrement sur sa e-Golf.

Pour Kristian, ses poules et ses animaux sont une passion.

Quand nous avons rencontré Kristian de Bergen, il nous a tout de suite semblé être un homme plein d’énergie et s’intéressant à beaucoup de choses. C’est probablement la raison pour laquelle il nous a immédiatement expliqué comment il faisait pour combiner sa passion pour les animaux et son amour de l’art : « Lorsque je recharge ma voiture, j’ai le temps de faire autre chose. » Lorsque nous l’avons observé faire sa recharge dans un café, nous avons tout à fait compris ce sympathique Norvégien.

Ce courtier en assurances de 33 ans partage sa vie entre son poulailler et l’art. Il a de nombreux hobbies et s’intéresse à beaucoup de choses. La voiture avec laquelle il peut tout combiner et dans laquelle il peut se réchauffer rapidement quand il fait froid dehors, c’est l’e-Golf.

« Je suis beaucoup sur la route. Je transporte des choses pour mes poules ou mes photos d’un endroit à un autre. L’avantage d’une voiture électrique est qu’elle accélère rapidement. Les voitures normales, si l’on peut décrire les voitures essence comme cela, ne me manquent pas. Beaucoup de personnes seraient surprises d’apprendre qu’il est très facile et confortable de passer à une voiture électrique. »

Aller de à A à B et de B à A. Dans la vidéo, Kristian nous montre à quel point la mobilité électrique peut être flexible.

Suffisamment de puissance pour la famille.

Lena utilise régulièrement sa voiture électrique en semaine et pendant le week-end. Cette mère de deux enfants est toujours sur la route et apprécie particulièrement que sa voiture soit silencieuse.

Lena conduit sa fille en e-Golf à ses répétitions de danse et aux compétitions.

Pour Lena, passer du temps au volant signifie passer du temps en famille. Ceci nous a tout de suite semblé évident quand nous avons rencontré cette mère de deux enfants fan de fitness. Tout en conduisant, elle discute avec ses deux filles sur différents sujets. « C’est pourquoi c’est très agréable d’avoir une voiture si silencieuse », explique Lena. Elle a également un avis très clair sur le temps de rechargement. Elle recharge en effet sa e-Golf dans son garage ou au travail. C’est un peu comme pour la danse : on a vite le rythme (de rechargement) dans la peau.

La femme de 45 ans fait tout pour sa famille : si elle n’est pas dehors en train de prendre l’air frais, elle conduit ses filles à la danse ou à la gymnastique. C’est de cette façon qu’elles discutent. Sa e-Golf lui permet de passer beaucoup de temps avec ses filles et de parler de tout et de rien.

« Ce sont de beaux moments qui nous appartiennent. Nous utilisons ce temps pour être ensemble. Nous parlons aussi d’amis et de leur vie. C’est très agréable d’avoir une voiture si silencieuse. Conduire une voiture électrique, ce n’est pas un grand changement. Il suffit d’adopter le rythme et tout sera sous contrôle. Nous avons de la chance de pouvoir recharger la voiture au travail ou dans le garage à la maison. »

Dans la vidéo, Lena explique comment elle reste active tout en se relaxant.

L’angoisse de l’autonomie ? C’est quoi ?

Pour Ginge, conduire sa e-Golf est un véritable plaisir. Elle lui donne aussi une meilleure qualité de vie. Il se rend dans la nature afin de déconnecter du travail.

Ginge est sur le trottoir à côté de son e-Golf.

« Rekkevideangst » (ou l’« angoisse de l’autonomie ») est le terme que les Norvégiens utilisent pour décrire la crainte de ne pas pouvoir arriver à destination avec une voiture électrique. Pour Ginge, c’est un concept qui lui est étranger. Il apprécie simplement de rouler avec sa e-Golf. Il est très intéressé par la musique, c’est toute sa vie. Cependant, une personne entourée constamment de musique a aussi besoin d’une pause : « Le silence est important, car il permet de réfléchir et d’être soi-même. » Pour lui, la musique est aussi importante que l’univers. Il a trouvé une manière simple de concilier ses passions. En chemin vers le studio d’enregistrement, il fait un détour par son « univers ».

Ce musicien écrit des musiques de film. Il passe déjà beaucoup de temps sur la route rien que pour son travail. Afin de préchauffer sa voiture les jours où il fait froid, il utilise une application. Son e-Golf est donc à bonne température quand il s’y installe. La capacité de la batterie lui suffit pour faire deux allers-retours en ville, sans devoir effectuer une recharge. « Avant, je ne m’intéressais pas aux voitures. Depuis que j’ai une voiture électrique, je cherche toujours des excuses pour aller quelque part, juste parce c’est très agréable de conduire ! Avant d’acheter notre voiture électrique, le mot “rekkeviddeangst” (“angoisse de l’autonomie”) a été inventé en norvégien. Pourtant, je n’ai jamais eu peur de tomber en panne. »

S’inscrire maintenant et avoir une longueur d’avance

Recevez des mises à jour régulières sur l’ID.3, la famille ID. et la mobilité électrique du futur.